Vai al contenuto principale Vai alla ricerca

Sport et excursions en contact avec la nature

A Aymavilles, en Vallée d'Aoste, une vacance en montagne idéale pour qui aime le sport et les excursions dans la nature, entouré par les vignobles, les vergers, les pâturages, les prés et les bois.

Le Parc National Grand Paradis

Parc du Grand Paradis

Le Grand Paradis est le premier Parc National de la péninsule. Il se développe à des altitudes comprises entre 800m et les 4 061m du sommet du Grand Paradis, l'unique "quatre mille" entièrement italien. C'est un massif puissant qui s'élève, avec ses glaciers spectaculaires, entre Piémont et Vallée d'Aoste. Un nom fortement évocateur pour un véritable paradis de la nature et de la montagne.

Le Parc National Grand Paradis, grâce à la variété de ses structures géologiques et à la multiplicité de ses aspects climatiques, est un véritable musée vivant, où dans un court espace, sont regroupés des exemplaires de la flore et de la faune qui proviennent d'époques  et de terres très lointaines, en ce que sa position géographique en fait le carrefour de courants botaniques et faunistiques d'origines arctique, eurasiatique et méditerranéenne.

Le vrai symbole du Parc est le bouquetin (Capra ibex), qu'on peut facilement apercevoir dans toute la zone protégée. Hormis le bouquetin, on rencontre aussi le chamois, la marmotte, l'aigle royal, l'hermine, le lièvre et le lagopède, pour n'en citer que quelques-uns.

Autrefois réserve de chasse du Roi Victor-Emmanuel de Savoie, le parc a été créé grâce à la promulgation du décret royal du 3 Décembre 1922 qui, à l'art. 1 déclarait "le Parc National du Grand Paradis a été constitué dans le but de conserver la faune et la flore, en préserver les formations géologiques spéciales ainsi que la beauté du paysage."

Une partie intéressante du territoire de la Commune d'Aymavilles est comprise dans la zone du Parc. Les sentiers praticables sont nombreux dans la zone protégée, le plus suggestif étant sûrement celui qui monte au Bivouac Gontier d'où on jouit d'une vue exceptionnelle sur la Grivola, dont la pittoresque paroi nord se trouve entièrement sur le territoire d'Aymavilles.

Le pays est en outre compris dans la zone de pertinence de la Fondation Grand Paradis dont l'objectif est la promotion touristique des ressources du parc sur le territoire valdôtain.

 Faune dans le parc

Bivouac Gontier

Bivouac Gontier

Les émotions du rafting en Vallée d'Aoste

Descente sur l'eau de la Doire, Vallée d'Aoste

Aymavilles occupe une position favorable pour pratiquer le rafting ; en effet, cette portion de laDoire se prête particulièrement aux descentes amusantes sur l'eau.

Dans le rafting, on utilise un canot pneumatique pour la descente du fleuve, en affrontant rapides et sauts, transportés par la force du courant. Le canot pneumatique est techniquement étudié et structuré pour la descente fluviale, manœuvrable en équipage avec la coordination d'un Guide de la Fédération Italienne de Rafting. Avec le rafting, on peut découvrir la beauté d'affronter avec un juste esprit d'équipe les palpitants rapides du fleuve. À bord du canot pneumatique, vous connaîtrez le frisson de chevaucher rapides et gorges. Vous vivrez, encadrés par des guides experts, en toute sécurité, une émotion unique.

Les guides du Centre Rafting GPEmotions d'Aymavilles sont à disposition pour accompagner, adultes et enfants, dans une expérience pleine d'émotions vives et de satisfaction.

La joie et l'enthousiasme que démontrent ceux qui ont tenté cette expérience poussent les guides à accomplir cette activité de jeu et de découverte avec une passion toujours renouvelée.

Pour infos et réservations :
Grand Paradis Emotions
Fraz. Clos Savin, 1
11010 Aymavilles (Ao)
Tél: +39 0165 906005
Cell: +39 329 5989266
E-Mail: info@gpemotion.com

Les itinéraires en VTT

MTB

Divers itinéraires cyclistes ont été tracés dans le fond de vallée au milieu des vignobles et, pour qui veut pédaler un peu plus, une boucle a été créée à partir d'Aymavilles, avec montée jusqu'à Ozein, Turlin et Pila.

Dans la célèbre station de ski, vouée l'été aux moutain bike, 12 itinéraires de cross country ont été aménagés qui peuvent exploiter outre une descente free ride sur Aoste, 3 tracés avec 4 variantes de down hill et un bike park pour néophytes et experts.

Trekking et excursions à Aymavilles

Trekking montagne

Quand on parle d'excursions, on pense normalement aux sentiers tracés à des altitudes plus élevées mais pour tous les amateurs detrekking un pays comme Aymavilles possède des itinéraires excellents à proposer, sans oublier la possibilité d'effectuer des promenades dans le fond de vallée en savourant la succession de clairières, bois et cultures. Voici quelques itinéraires de randonnée :

  1. Montbel (747m) - Turlin (1466m).
    Cet itinéraire n'est rien d'autre que le vieux sentier que les paysans d'Aymavilles utilisaient pour rejoindre les alpages. Maintenant que la route permet aux voitures d'atteindre Turlin en passant par Ozein, le sentier a perdu presque toute son utilité, mais il reste cependant une agréable promenade à travers le bois, avec une belle vue panoramique sur le centre de la vallée.
    Après avoir rejoint le hameau de Montbel en voiture, commune d'Aymavilles, emprunter en haut du village, de la partie du bois, l'itinéraire n° 1 qui, en traversant le bois, mène au hameau de Turlin Dessous. Une fois traversé le hameau, monter jusqu'à rencontrer un chemin forestier que l'on suit sur la droite vers Turlin Dessus. Temps de parcours 2 heures.
  2. Chabloz (700m) - Turlin - Pro di Cornes - Tramuail del Romperein - Pointe de la Pierre (2653m).
    En partant du hameau de Chabloz, en amont du Château d'Aymavilles, on emprunte le chemin muletier confortable et facile qui côtoie pendant un bref tronçon le déversoir du canal d'irrigation et puis pénètre dans le bois pins sylvestres. Un parcours facile conduit à  la Chapelle de Turlin Desot. Continuer, puis en amont de l'agglomération de Turlin,  prendre un sentier dans le bois qui se dirige vers l'Ouest. Après avoir débouché sur les pâturages de l'alpage Romperein,  remonter vers le sud jusqu'au sommet du grand panettone herbeux de la Pointe de la Pierre. Temps de parcours 4 heures. En continuant sur un itinéraire facile et panoramique qui se développe sur la crête en direction du sud-ouest, on arrive au col du Drinc où l'on rencontre l'itinéraire n° 2.
  3. Champsolin (700m) - Ozein - Alpe La Pierre - Col du Drinc (2555m).
    Du hameau de Champsolin sur la route régionale pour Cogne prendre sur la gauche le chemin muletier qui rejoint Ozein en passant divers mayens. Prendre ensuite l'itinéraire n° 8 qui, en suivant la route goudronnée et en coupant quelques lacets, monte au hameau Chanté. De là, en continuant dans le bois, on atteint la localité La Ruy. En amont des alpages, prendre la route en terre battue qui grimpe et l'abandonner après quelques centaines de mètres en direction  du sentier sur la gauche qui conduit à l'alpage La Pierre. En continuant le long du même itinéraire, on gagne la crête en correspondance d'un col et en prenant le sentier n° 1 sur la gauche, on atteint le Pointe de La Pierre où le sentier continue pour Cogne ou descend dans le bassin de Pila.
  4. Traversée du Ru d'Arberioz. (950m).
    Promenade tranquille d'environ 3 km sur le sentier qui suit le parcours du canal d'irrigation. Temps de parcours 1 heure.
  5. Pondel (890m) - Cerignan - Ozein (1350m).
    Du village Pondel d'Aymavilles démarre un sentier qui grimpe dans les bois clairsemés sur la droite orographique de la vallée et rejoint la route régionale pour Cogne. Suivre la route pendant quelques centaines de mètres et prendre à gauche un sentier bien tracé qui porte au village de Serignan d'où on continue pour Ozein.
  6. Baraque Marèse (600m) - Issogne - Camagne - Pondel.
    Sur la route d'Aymavilles vers Villeneuve, à peine après le pont sur le Grand'Eyvia, prendre un sentier à gauche qui mène aux fermes d'Issogne. Continuer en terrain plat pour arriver à l'embouchure de la vallée de Cogne où le sentier grimpe jusqu'à la base d'une paroi rocheuse dans laquelle a été creusé un tunnel d'environ 60m qui permet de traverser la chute d'eau provenant d'un canal. Au-delà de la galerie, très vite le sentier mène à l'agglomération du Pondel.
  7. Baraque Marèse (600m) - Champleval - Grand Poignon (1568m).
    Prendre le sentier précédent mais au lieu de se diriger vers les fermes d'Issogne, suivre le sentier principal qui atteint le mont Poignon et ensuite Grand Poignon.
  8. Pondel (893m) - Grand Poignon (1567m).
    Une fois arrivé au hameau de Pont d'Ael, traverser d'abord le petit bourg, donc le torrent Grand' Eyvia sur le pont aqueduc romain et prendre le sentier de n° 2B gauche qui monte vers la vallée de Cogne. De nombreux virages permettent de franchir aisément l'abrupt versant boisé situé au-dessus du hameau du Pondel et d'atteindre l'alpage du Petit Poignon. Peu après cette localité, le sentier s'engage sur une route forestière, indiquée avec le n° 1, qu'on suit sur la droite jusqu'à atteindre le Grand Poignon.
  9. Vieyes - Chantel - Col de Becca Planaz.
    Du village de Vieyes, prendre le sentier pour le Bivouac Gontier. À peine au-delà de la clairière de Plan Pessey une bifurcation vers la droite se détache du sentier principal. Après une montée facile dans un épais bois de sapins blancs et sapins rouges, on débouche dans une clairière à proximité de la guérite du PNGP du Chantel. Le sentier continue vers le col de Becca Planaz et descend vers Valsavarenche. Temps de parcours 3 heures. À partir de la guérite du parc, il existe un autre sentier qui revient vers le Bivouac M.Gontier à l'alpage Grand Nomenon, (voir itinéraire 10).
  10. Vieyes- Sylvenoire - Plan Pessey Alpe Nomenon - traversée vers le Chantel - Cols de Belleface-Trayo.
    Partir de Vieyes ou Sylvenoire pour atteindre Plan Pessey et continuer pour l'alpage Grand Nomenon et le Bivouac M.Gontier. De l'alpage du Nomenon, différentes possibilités de liaison existent avec le Valsavarenche (Col de Belleface) et avec Epinel et Cogne (Col du Trajo) et avec la guérite du parc du Chantel.
  11. Ozein - Pessey - Turlin.
    Promenades agréables qui partent d'Ozein vers Est ou vers Sud-Ouest. Temps de parcours 1 heure.
  12. Localité La Nouva (1300m - S.R. pour Cogne) - Alpe Sisoret - Alpe Petit Nomenon - Bivouac Gontier (2323m).
    Après avoir atteint le hameau de Vieyes, situé sur la route de Cogne à 10 kms d'Aymavilles, continuer sur la route pendant 3 kms; au dernier virage avant d'arriver à la gorge, dite "la Prise", sur le torrent Grand'Eyvia au hameau La Nouva, emprunter à droite, le sentier n° 27C, qui démarre à peine après le tunnel paravalanche qui monte à l'alpage Sisoret, (1803m). Une fois dépassées les maisons, continuer sur la droite sur le même itinéraire jusqu'à rejoindre le sentier n° 27B provenant de Pianesse. Le parcours continue à mi-côte en traversant le bois de Ronc pour atteindre l'alpage Petit Nomenon. En face des maisons, prendre sur la gauche le sentier n° 5 qui monte au Grand Nomenon et au bivouac Gontier.
  13. Parcours dans les vignobles des Crètes.
    Promenade dans les vignobles derrière le château d'Aymavilles. Temps de parcours 1 heure.
  14. Vieyes (1158m) / Sylvenoire (1331m) - Bivouac Mario Gontier (2323m).
    À  partir de Vieyes, suivre le sentier qui grimpe dans le bois vers les maisons de Plan Pessy et continuer en terrain plat jusqu'à la bifurcation pour l'alpage Leutta. À ce point, il faut par contre continuer dans le bois en longeant le torrent, passer ensuite à côté de quelques masures abandonnées puis traverser le torrent qui porte aux maisons de Nomenon. Traverser le torrent sur une passerelle en bois et continuer à grimper en longeant  le torrent ; on arrive ainsi à l'alpage Grand Nomenon où se dresse le bivouac. Nombre de lits: 12. Ouverture: retirer les clés chez Elio Gontier tel. +39 0165/902259 - Temps de parcours 3 heures. En alternative, on peut partir du hameau situé au-dessus de Sylvenoire, raccourcissant ainsi l'itinéraire d'environ 1 heure.

Parcours de ski de rendonnée

Nomenon en hiver

Aymavilles offre aussi un des itinéraires de grande randonnée des plus appréciés de la Vallée, de difficulté moyenne, qui permet d'admirer, d'un seul coup d'œil les plus beaux 4000 des Alpes. On peut y grimper également avec les raquettes à neige classiques.

De Turlin ou d'Ozein, monter vers la Pointe de la Pierre en passant à travers les alpages, par commodité, on peut suivre les indications de l'itinéraire de randonnée n°1.

Torna su